Follow by Email

mercredi 25 septembre 2013

Thaïlande (7) : Koh Yao Yai

Salut à tous !

Attention, cet article que vous vous apprêtez à lire décrit l'un de mes plus forts coups de coeur en Thaïlande. Il ne s'agit pas de Bangkok, de Phuket ou de Koh Phi Phi et à vrai dire cet endroit était à peine mentionné par le Lonely Planet. On y a atterri un peu par hasard, dans l'idée de voir autre chose que ce que l'on laisse habituellement voir aux touristes. Avant même d'aller en Thaïlande, mon ami Florent avait déjà beaucoup parlé de se rendre sur des îles écartées des villes. On a donc ouvert une carte et regardé sur quelles îles nous pouvions aller à la journée qui ne soit pas trop loin et pas trop touristique. On a écarté Koh Phi Phi tout de suite à cause de ça (et nous avons eu raison ! On a eu l'occasion d'y passer quelques heures en transit pour aller à Koh Lanta, et ça nous a bien suffit) et avons remarqué deux îles au large de Phuket dont nous n'avions jamais entendu parler : Koh Yao Noi et Koh Yao Yai.



Après quelques recherches sur internet et dans nos guides touristiques, on a compris que ces deux îles étaient beaucoup moins touristiques que Phuket et que Koh Yao Yai l'était encore moins que Koh Yao Noi (mais n'en était pas moche pour autant). Sans trop savoir dans quoi on s'embarquait, Florent et moi on enfourchait notre scooter à 7 heures du matin pour prendre le ferry de 8h30 à l'autre bout de Phuket. Alors ferry, c'est un bien grand mot. C'était un petit bateau tout en bois pas très confortable mais bien local ! 

Les tickets achetés, on s'offre une tasse de thé noir au petit café du coin histoire de se réveiller. Pour l'anecdote, il nous a été servi à la louche par une vieille dame qui ne parlait pas un mot d'anglais. Mais qu'est-ce qu'il était bon ! Florent et moi en concluons qu'il faut toujours faire confiance aux vieilles dames en matière de nourriture ici (ça a marché pour les Pad thai et les crêpes dans la rue en tout cas).





Le petit-dej avalé, nous achetons des paquets d'oréos et du café glacé pour grignoter pendant le voyage et au cas où on trouverait rien à acheter sur l'île (ce dont on doute mais bon... on sait jamais). On embarque sur le petit bateau au milieu d'une quinzaine de personnes. Nous ne sommes que 5 occidentaux à bord, les autres voyageurs sont des locaux. On le voit aux bagages qu'ils transportent : nous on a des sacs à dos et certains ont des valises, les thaïs eux voyagent avec des sacs pleins de poissons, de crabes et de crevettes ou de fruits comme des mangues, des noix de coco ou des bananes. Peut-être qu'ils ont vraiment rien à manger sur l'île finalement.





Le trajet se déroule sans encombre et on profite même d'une vue superbe sur les autres îles aux alentours. Si la plupart ne sont que des petits rochers échoués ici et là, certaines font plusieurs centaines de mètres de longs et sont parfois même habitées.

Arrivés sur l'île nous soupirons de soulagement : il est possible de louer des scooters directement à l'embarcadère, ce que nous faisons illico. Koh Yao Yai est une île longue que nous n'aurions pu explorer entièrement sans moyen de locomotion. Mais notre enthousiasme s'atténue un peu quand nous constatons l'état des routes. Ce ne sont que des chemins de terre et de cailloux qui font rebondir le scooter tous les deux mètres, quand il n'y pas des trous de plusieurs mètres de longs au milieu de la route. Nous nous sommes d'ailleurs faits de belles frayeurs plusieurs fois, mais je dois avouer que Florent est un très bon conducteur (eh non moi je ne conduis pas ! J'ai pas le permis ^^). Mais les gentils sourires que des thaïs en bord de route rattrapent bien ces petits désagréments !

Nous commençons donc notre exploration de l'île par le nord, en suivant la (seule et unique) route de l'île.


Ce buffle était tout seul au bord de la route, sans personne ni aucune maison autour. Florent s'est demandé comment on avait réussi à l'amener sur l'île ^^



Koh Yao Yai est une île qui semble avoir été épargnée par le développement touristique. On a l'impression d'avoir fait un saut dans le temps vers une Thaïlande d'il y a trente ans, sans touristes occidentaux, agence de voyage et magasins de souvenirs et à mille lieux des bars du centre de Patong. Il n'y a que des maisons traditionnelles, des animaux et quelques petits magasins locaux. Seuls deux hôtels sont présents sur l'île et se font tellement petits qu'on les remarque à peine. Nous nous sommes arrêtés aux deux, pour apprécier la vue dont bénéficie le premier et pour profiter du restaurant dont dispose le second. 


La vue du premier hôtel, au nord de l'île



Un serpent gisant au milieu de la route... Ca donne pas envie de marcher les jambes à l'air dans les herbes hautes tout ça!



La plage du deuxième hôtel tout au sud de l'île

Une maison thaï traditionnelle sur pilotis. Des comme ça, il y en avait partout, et toutes plus belles que les autres !




Pause fruits de mer du midi avec vue sur la mer !





Koh Yao Yai nous a tellement plu que nous avons décidé d'y revenir le lendemain. En effet, l'hôtel où nous avions mangé (le Koh Yao Yai Village Hotel) disposait d'un club de plongée. Florent et moi étant tous deux plongeurs, nous avons sauté sur l'occasion pour voir la Thaïlande sous la mer :)

Je n'ai pas pu prendre de photos de nos plongées malheureusement mais je peux vous dire que nous avons adoré ! Nous avons fait deux plongées sur la journée avec petit-déjeuner et déjeuner à bord d'un bateau à moteur tout confort. Lors de la première nous avons pu voir un hippocampe ! Je n'en avais jamais vu en plongée, c'était vraiment génial ! Durant la deuxième plongée (sur un autre site), nous avons vu une petite dizaine de murènes ainsi que de nombreux bancs de poissons colorés. Nous avons fini la journée épuisés mais ravis ! 

Si jamais vous êtes de passage à Phuket et que vous voulez plonger, je vous recommande chaudement cet hôtel: vous payez un peu plus cher que la moyenne mais la qualité est là. Nous avons plongé en petit groupe, tout confort et le moniteur était vraiment très à l'écoute. 





Nous terminons notre escapade avec un énorme sourire aux lèvres, vraiment heureux d'avoir vu "autre chose" que la Thaïlande touristique. Et surprise ! A notre arrivée sur Phuket, des singes sauvages nous attendent et prennent la pause pour mes photos.





Nous passons notre dernière nuit à Phuket avant de partir pour Koh Lanta le lendemain. Pour fêter ça, direction le Hard Rock Café de Phuket avec burgers et glaces américaines au menu. Ca fait mal au porte-feuille et ça change beaucoup de ce qu'on avait pu voir à Koh Yao Yai. Mais c'est quand même bien sympa de sortir entre copains :)






Je vous fais pleins de gros bisous en attendant le prochain article sur Koh Phi Phi :) A bientôt !

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. Bonjour,
    Nous partons prochainement sur Phuket et vraiment cet article est très intéressant et le récit très complet. Ça donne vraiment envie et je crois que l'on ira !!

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    nous partons en janvier 2015 a l hotel ELIXIR à koh yao yai, et j'aimerais savoir si il y a possibilité de se rendre facilement à Phuket (patong). Merci d'avance

    RépondreSupprimer